• Contre-révolution en Iran

    Dessin d'Alain Goutal sur Mediapart

    https://blogs.mediapart.fr/alain-goutal/blog/241122/theocratie?

    Contre-révolution, façon Staline ?, face aux femmes en révolution.

    La théocratie contestée par les femmes qui se dévoilent est soutenue par les mollahs mais aussi par des musulmanes pro-voile (pour toutes) qui aiment l'oppression sexiste et patriarcale qui pèse sur elles d'abord et sur tous ensuite, et ce sous sa forme ultra-sexyphobe et sexoséparatiste.

    Sur la solidarité avec les Iraniennes

    https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/271122/jenleve-mon-voile-pour-les-iraniennes


    votre commentaire
  •  
    Sous-courant de la GES (gauche écosocialiste): Propos en a-position
     
    Nb : Recherches en cours (philosophie et sciences diverses assez vastes) menées sans conflit d’intérêt (pas de profit économique personnel attendu sur le carnisme)
     
    XX
     
    Le véganisme comme philosophie, éthique et mode de vie s'inscrit dans un mouvement historique mondial avec des pratiques légèrement différentes, selon les continents et les générations. Ces différences sont minimes et correspondent d’ailleurs, contrairement à une mauvaise compréhension courante, à la définition du véganisme qui n'est pas si stricte qu'on le croit.
     
    Evidemment, si on compare avec les deux types d'animalisme (définition française) connus la différence doctrinale et comportementale est nette car on trouve d'une part les animalistes qui veulent simplement améliorer le bien-être des animaux (welfarists) et ceux beaucoup plus exigeants qui veulent abolir toute exploitation des animaux (abolitionists).
     
    Véganisme : La définition de 1951 (ordinairement retenue par de nombreux Végans séniors) n'est pas celle plus précise de 1988 (mieux connue des Vegans plus jeunes).
    Le véganisme (ou végétalisme intégral pour les québécois) est très ancien mais il faut attendre 1951 pour que la Vegan Society annonce une définition officielle :
    « Le véganisme est la doctrine selon laquelle les humains doivent vivre sans exploiter les animaux. »
     
    La définition jugée trop souple est devenue plus précise ensuite. En 1988, la définition devient:
    « Une philosophie et façon de vivre qui cherche à exclure – dans la mesure du possible – toute forme d’exploitation et de cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, s'habiller, ou pour tout autre but, et par extension, faire la promotion du développement et l'usage d’alternatives sans exploitation animale, pour le bénéfice des humains, des animaux et de l'environnement. En matière diététique, il désigne la pratique de se passer de tous les produits dérivés en tout ou partie d'animaux. »
     
    Le "dans la mesure du possible" a toute son importance car elle permet d'adapter le comportement de chacun-e au contexte . Il ne s'agit pas de s'obliger à jeuner durablement et de devenir malade si vous êtes dans un contexte d'alimentation exclusivement carniste . Il s'agit là d'un comportement alimentaire exceptionnel qui n'enlève rien à la philosophie et à la pratique vegan . Et quand un vegan doit céder sur ses principes alimentaires en fonction du contexte car le véganisme est avant tout politique, contre l'exploitation animale comme orientation permanente . Il continuera de hiérarchiser et d'éviter le pire en quelque sorte : pas la viande mais les traces d'oeuf ou de lait par exemple si cela permet de se nourrir .
     
    Christian DELARUE
    35 et 22

    votre commentaire
  • fin-de-job-sur-mission-publique-curateur-de-successions-vacantes

    http://krismondial.blogg.org/fin-de-job-sur-mission-publique-curateur-de-successions-vacantes-a211825354?


    votre commentaire
  • Besoin d'un fort mouvement populaire pour un altergouvernement écosocialiste !

    suite de "Biocentrisme, biodémocratie, démocratie écosocialiste".

    Un altergouvernement comme une alterdémocratie ne viennent pas "à froid"

    Altergouvernement c’est le titre d’un ouvrage collectif d’altermondialistes paru il y a dix ans . Aujourd’hui Aurélie Trouvé est élue avec la Nupes mais il n’y a pas - encore - d’altergouvernement (au sens large) pour prendre des lois de déprivatisation, de démarchandisation, de définanciarisation et de promotion de l’égalité dans tous les domaines et de la solidarité internationale entre toutes les victimes du capitalisme productiviste, y compris les animaux non humains pour l’égalité est requise contre la destructivité et plus généralement le vivant et l'écologie.

    C’est que cela suppose une très fort montée en puissance du peuple-classe de France contre les classes dominantes et dirigeantes sur le double terrain « rouge et vert » . On en est loin. Dans un ouvrage célèbre, La Maladie infantile du communisme (« le gauchisme ») (1920), Vladimir Ilitch Lénine définissait une situation révolutionnaire : « C’est seulement lorsque “ceux d’en bas” ne veulent plus et que “ceux d’en haut” ne peuvent plus continuer de vivre à l’ancienne manière, c’est alors seulement que la révolution peut triompher. » 

     

    Rompre avec le capitalisme productiviste ,

    passer à l’écosocialisme, aller vers l'éco-communisme !

    La reconquête du pouvoir d’agir du peuple-classe doit se travailler contre les classes dominantes . C’est là une question de conquête de la contre-hégémonie. Il doit se réaliser aussi au sein même des divers rapports sociaux qui clivent la société. Il y a évidemment des alliances entre les classes dominées à passer mais sans nier les divers consentements des dominés aux diverses formes de domination, d’oppression, d’exploitation.

    Ce n’est pas du «  yakafokon » car ce sont les résistances et les luttes réelles et agissantes, partout, ici et ailleurs, qui donnent espoir malgré les répressions répétées de l’Etat néolibéral et des classes dominantes.

    Nous subissons un fétichisme du marché défendu par les acteurs de la finance qui en profitent avec d’autres secteurs du capital. Ce fétichisme économique tend à s’opposer fortement à l’auto-activité des classes dominées, ou pour dire les chose autrement à « l’empowerment »  du peuple-classe. Mais néanmoins çà bouge ! 

    La formule « Des marchés, par les marchés, pour les marchés » remplace insidieusement celle démocratique « Du peuple, par le peuple, pour le peuple » . 

     

    Le dit peuple entendu comme peuple-communauté est lui aussi instrumentalisé par les classes dominantes. C’est là d’ailleurs le sort de toute communauté. Il convient dés lors d’en appeler nettement à une praxis d’en-bas des dominé-es - hommes et femmes - sous diverses formes. En ce sens nous sommes - notamment - anti-classiste, anti-raciste, anti-sexiste dans le sens le plus large de ces termes. Nous sommes « rouge » mais aussi « vert » . Nous sommes donc pour toutes les émancipations partant des classes et couches du peuple-classe. Et nous ne sommes pas d’accord sur tout mais d’accord sur l’essentiel ! 

    Ch DLR

    https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/171122/besoin-dun-fort-mouvement-populaire-pour-un-altergouvernement-ecosocialiste?


    votre commentaire
  • Résumé intervention Christian Delarue (à droite sur la photo) en deux volets : CL Rennes, mandat MRAP fondateur ATTAC
    1) CL Rennes 
    A) Migrants : 
    nombre de militant-es - lieux de permanence - temps d’activité hebdomadaire
    B) Autres activités
    a) activités inter-associatives
    b) activités institutionnelles : Rennes Plurielle et Comité laïcité
    Colloque intersectionnel tenu à Rennes en novembre 2021surtout axé sur la « race » et « l’islamophobie genrée »
    Différent, par exemple, de la théorisation de la commission « genre » d’ATTAC que j’ai diffusé sur PST
    2) Altermondialisme - MRAP fondateur ATTAC
    Mandat de 3 ans donné par la direction du MRAP à l’issue du CN de février 2022 .
    Mais pas d’intégration au CF ni au CA d’ATTAC
    A) Participation à l’UEMS de Monchengladsbach cet été 2022
    - Intersectionnel : pas d’intervention en salle
    - Ukraine et droit des peuples : intervention 
    B) Intervention CA sur les trois pôles devenus 2 
    Le RN de Marine LP a changé de stratégie par rapport au FN de Jean-Marie LP : Elle veut le pouvoir.
    Le faux « social identitarisme » est devenu un « classisme identitaire » votant Macron et ses classes dominante.
    Christian Delarue

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires