• Souvenir d'elle

    Chaque annèe à la même époque elle revient

    Elle n'est pas forcément loin mais en retrait, comme cachée dans un coin de coeur !


    votre commentaire
  • RESPAIX

    Mixte de respect et de paix

    * Respect mutuel : chacun respecte l'autre

    * Paix double : relationnelle et paix intérieure

    Respect va avec responsabilité et donne RESP RESP

     


    votre commentaire
  • NEANTISATION, NEGATION DE L'AUTRE ou LE HARCELEMENT INVISIBLE ET PASSIF
     
    A côté des formes d'interpellations répétées qui sont franches, publiques et reconnues qui peuvent (sous certaines conditions) former un harcèlement visible on peut trouver des formes de mépris qui sont cachées, passives, invisibles. Lorsqu'elles sont répétées on peut parler de harcèlement. C'est avec le temps que l'on observe la réalité du harcèlement invisible. Il peut être plus nuisible que le harcèlement visible et actif du moins lorsque ce dernier n'est pas durable ou n'est pas une expression de mépris.
     
    Que dire du harcèlement passif et invisible ?


    Il consiste à ignorer sciemment, volontairement et de façon répétée une personne connue, une collègue de travail ou un ex-compagnon (ex-amant ou ex-époux). Il est parfois fondé sur une méthode radicale consistant à "tuer l'autre" symboliquement. Une telle méthode - quoiqu'on en pense sur le plan thérapeutique - doit à tout prix éviter l'extériorisation. Elle est strictement intime et personnelle. Trop souvent hélas elle débouche sur des violences psychologiques et même des violences physiques. C'est à ce titre qu'elle est dandereuse.

    Le harcèlement passif peut concerner plusieurs personnes par contagion du mépris.

    Il s'agit de croiser la personne sans la saluer, sans la regarder. Par la néantisation, il s'agit d'une atteinte répétée à la personne, à sa dignité humaine et non simplement une critique éventuelle de son comportement.

    En général il y a aussi tôt ou tard des propos agressifs explicites.

    Ce type de harcèlement plus invisible est contraire à l'attitude et au comportement RESP-RESP : responsable et respectueux.

    votre commentaire
  • Rupture de couple : Basculement vers le bien


    Inspiré de Eric Fromm, notamment de "le coeur de l'homme".

    *

    Rompre en conservant une orientation toujours fondée sur la vie, l'amitié, la paix, la bonne entente est non seulement possible mais c'est un gage de bonne rupture. Il s'agit de passer de l'amour amoureux à l'amitié, et donc de s'appuyer sur la valeur attribuée à l'autre pour transformer l'amour en amitié. Comme je l'ai dit mille fois, cela ne signifie pas se voir souvent. Cela signifie de s'assurer que l'autre est sûr de l'estime qu'on lui porte.

    A * Pourquoi cette démarche est importante ?


    1 - Elle est d'autant plus importante que la relation n'était pas que charnelle et libidinale . Plus la relation était importante et la personne valorisée et plus cette démarche responsable est nécessaire.

    2 - Relation de valeur ne signifie pas absence d'intimité. Si la relation était aussi dans le bonheur de l'être ensemble alors l a rupture a besoin d'une période de décollage charnel mais ce décollage ne doit pas signifier absence de respect minimal en terme d'expression, de politesse, etc... Bien au contraire. Sutout quand les ex-amants vivent et travaillent dans des lieux proches. Il est important de savoir pratiquer en même temps retrait corporel et expression de respect.

    B * L' autre démarche est destructive


    La fuite dans le retrait, l'orgueil, l'arrogance, la volence psychologique active (mail) ou passive (se croiser sans se saluer) génère de la souffrance et des turbulences. Turbulences qui ne sont pas sans effet. Supputer qu'elles vont être canalisées et déversées chez un psychologue ou chez quelques amis est un pari non seulement audacieux mais surtout cynique. Mais le cynisme devient banalisé de nos jours. Au lieu de prendre ses responsabilités en rencontrant l'autre on prend la fuite de façon radicale, violente, inhumaine. On compte sur la médecine pour réparer les dégâts, reconstruire ce qui a été détruit.

    C * Pourquoi un tel comportement ?

    La personne en question n'est pas d'ordinaire sur un mode destructif. C'est une conception de la rupture qui est en cause. Il y a l'idée de la nécessaire rupture radicale pour une séparation ou l'on est encore amoureux de l'autre. En somme, il y a l'idée folle du hara kiri, de l'arrachement total en feignant d'ignorer la violence envoyée à l'autre . Chacun pour soi. Ce mal devient son mal. A lui de le gérer. Déresponsabilisation totale.

    D * Rester dans le mal fondamental ou la reconduction du mépris

    Celui qui subit la rupture doit prendre en charge la totalité de la souffrance issue de l'absence d'explication, de mots, de sens. Mais cette prise en charge est impossible dans la mesure ou l'autre continue de produire de la néantisation, des non salutations, du négatif. Le pire est la reconduction du geste actif ou passif de mépris par la suite, dans les mois et les années qui suivent.

    E * L'espoir est dans le basculement vers le bien

    IL FAUT PRENDRE LE TEMPS DE LA RENCONTRE , une vraie rencontre ne saurait se résumer à un échange de 5 minutes sur un trotoire. Cela sentirait une fois de plus la corvée pour se débarrasser artificiellement d'une tâche. Reconstruire la confiance et l'amitié suppose une conversion, un engagement profond du fond du coeur.

    Christian Delarue

    RESP-RESP ? Education à la rupture.

    http://www.dazibaoueb.fr/signaler.php?art=11294


    votre commentaire
  • RESP - RESP contre la violence de la rupture.

    St Gilles le 2 février à la sortie de l'Eglise.

     
    Il m'arrive certes d'avoir peur, d'être angoissé.
    Mais cela n'est que des remous de surface lié à du conjoncturel
    Les remous jouent sur les émotions, les ressentis
    Ils sont variables et dépendent d'interprétations variables.
    Ces vagues n'entament pas mes convictions et mes sentiments.
     
    L'effet du temps n'est pas celui qu'on croit
    Je suis de plus en plus sûr que je ne l'oublierais jamais
    Je sais toute la valeur qu'elle a eu pour moi
    Je sais qu'elle m'a aimé longtemps et avec attention
    Rien ni personne ne pourra me faire changer d'avis
     
    Plus le temps passe et plus je suis sûr de mes sentiments profonds à son égard
    C'est pourquoi je parle d'estime et de considération
    C'est pourquoi je suis disponible à la réconciliation
    C'est pourquoi j'évoque l'amitié

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique