• Bien saisir l'intolérable de la burqa !

    *Bien saisir l’intolérable de la burqa !* Opinion dissidente.


    Il y a une mauvaise façon de poser le débat par la gauche. Cette façon se comprend au regard du contexte idologique mais on ne saurait s’en accommoder pour autant.

    Ainsi Karim Ghendouf dans Levons le voile de l’intolérance (1) se place à la fois sur le terrain du relativisme culturel ("les habitudes et les cultures sont différentes") et sur la simplication-stigmatisation de l’adversaire ("les attiseurs de haine et autres promoteurs d’une France blanche et chrétienne") pour dévoyer le débat sur un terrain très secondaire ou il peut avancer la thèse de l’intolérance. Il écrit en début d’article : "La burqa met en danger la République, renie la citoyenneté, assassine la laïcité, représente l’obscurantisme absolu... Tout ceci permet de "développer une vision conservatrice des musulmans vivant en France". Dans son papier, à aucun moment le conseiller régional Provence-Alpes-Côtes d’Azur ne distingue le musulman ordinaire de l’islamiste radical et pose la question de la tendance internationale à l’enfermement des femmes sous voile intégral par les islamistes. Recadrons le débat sur ce plan et voyons alors ce que l’on ne saurait tolérer dans un cadre relativiste de tolérance et d’antiracisme.

    Pour nous, une solidarité féministe mondiale s’oppose vivement à la burqa. Mais ce qui doit être combattu ce doit être le fascisme islamiste montant. Du coup ce combat n’est pas simple, surtout si l’on veut maintenir une solidarité avec le sud contre l’impérialisme du nord. Surtout aussi si l’on veut ne pas oublier le sexisme ici en luttant contre le sexisme là-bas. Reste que l’hyper-sexisme islamiste est une plaie qui trouve d’ailleurs dans les pays ou ils sont dominants des individus (femmes le plus souvent) qui le combattent courageusement. Notre solidarité va vers elles et eux. Comme ils sont largement clandestins, on les connait peu. Reste celles et ceux qui prennent la parole en Occident. Là le combat solidaire peut prendre une perspective d’amitié entre les peuples plus que républicaine franco-française de repli national. Pour autant la commission d’André Gérin de me parait pas illégitime pour creuser la question. C’est autre chose que le "grand débat" sur l’identité nationale. Enfin il faut aussi tenir compte de celles qui le porte librement sous conditionnement ou non. Eh bien qu’elles le portent mais sans approbation aucune ! Car elle font clairement le jeu (au sens de fausse solidarité ) des islamistes et elles "enfoncent" dans le désespoir celles qui le portent de façon obligées. Ces dernières sont majoritaires dans le monde. La burqa est le symbole international de l’hypersexisme ! Ces précisions faites j’approuve volontiers ce propos : Le voile intégral est une violence et un mal public international !

    http://lakrival.over-blog.org/article-le-voile-integral-est-une-violence-et-un-mal-public-international%E2%80%9439323572.html>

    http://lakrival.over-blog.org/article-le-voile-integral-est-une-violence-et-un-mal-public-international—39323572.html

    Christian Delarue

    Ce passage sur la burqa vient préciser "Burka et néo-socialisme. C Delarue à A Gérin

    http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article713"

    écrit le 20 juin 2009 dans un autre contexte.

    1) Levons le voile de l’intolérance  !
    http://www.humanite.fr/article2754223,2754223


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :