• La contribution de Renée FREGOSI sur "Laïcité 30" tend à pénaliser plus l’islam que les autres religions

    La contribution de Renée FREGOSI sur "Laïcité 30" (11 juin) tend à pénaliser plus l’islam que les autres religions
    https://www.facebook.com/laicite30/posts/1937991716231378
    Mme Frégosi invite Emmanuel Macron à adopter une politique volontariste en matière de laïcité. Selon elle, il faut aller plus loin que l'interdiction des signes religieux ostentatoires, pour contrecarrer l'offensive islamiste en Occident.
    Mais elle veut modifier cette loi en banalisant la kippa (surtout portée par des hommes) par rapport au voile islamique. La petite croix, le pin's religieux sont sobres et discrets mais la grande croix, la kippa et le voile sont ostensibles ou ostentatoires (et d'autres encore)! Ces signes imposent à autrui un étendard religieux ! Cela participe d'une emprise symbolique et religieuse forte interdite à l'école publique mais libre ailleurs. Encore que le problème se pose en entreprise et à l'assemblée nationale et au Sénat.

    Elle écrit : "Les signes religieux comme les bijoux en forme de croix, d'étoile de David, de croissant ou de main de Fatma, ou encore la kippa (signe de soumission directe à Dieu et qui peut être portée par les hommes et par les femmes), en tant que manifestation d'un particularisme religieux personnel, peuvent être tolérés dans les lieux publics y compris dans les espaces d'enseignement et d'administration publique, comme sur les lieux de travail." 

    Ma réponse : Tous les signes ostensibles de religion doivent avoir le même statut sinon on abandonne l’universalisme normatif et on crée des privilèges pour des religions et une pénalisation spécifique et particulière pour une , ici de l’islam et des musulmans. Pas de favoritisme pour les uns et de stigmatisation renforcée pour une seule.

    Elle ajoute : "En revanche, devraient être interdites les pratiques, d'une part visant à la séparation des communautés dans l'espace public (menus relevant de tabous alimentaires religieux dans les cantines scolaires, ségrégation des sexes dans les lieux publics, prières sur le lieu de travail…) et d'autre part, relevant de l'atteinte au principe d'égalité hommes/femmes (voilement «pudique», refus de toucher la main des femmes ou de prendre leur suite à un poste de travail…).

    Je suis d’accord . Concernant le voile (comme pour d'autres vêtements), je suis pour la liberté de s’habiller librement par principe, étant entendu que le principe peut connaître des exceptions (nombreuses). A défaut on imiterait les intégristes religieux sexyphobiques et leur police répressive.
    Gérer

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :