• Le MRAP ne défend pas le voile islamique, ni les pro-voiles.

    Le MRAP ne défend pas le voile islamique, ni les pro-voiles.


    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article73517

    Il arrive au MRAP de devoir défendre juridiquement des musulmanes voilées simplement en application de la loi française contre la discrimination raciale. Cela ne doit pas laisser entendre que le MRAP défend les musulmanes voilées plus que les musulmanes non voilées. Cette action du MRAP ne signifie pas la défense EN SOI du voile islamique et de ses variétés diverses.

    Et, c'est encore autre chose que de défendre - par inadvertance - un islam réactionnaire. Certes, il n'y a pas un trait d'égalité systématique entre voile et intégrisme ; mais bien souvent derrière le voile on trouve islamisme radical. A tout le moins celles et ceux qui partagent mon pont de vue estiment que ne devrait pas être favorisé au sein du MRAP les initiatives "pro-voile".

    Ceci dit, il y a ensuite des divergences d'appréciation . De nombreux camarades dans le MRAP, sont favorables à des incitations "pédagogiques" à l'abandon du port du voile ; soit pour la personne voilée elle même, soit pour soi même parce que l'affirmation ostentatoire constante du religieux est pénible à certains, notamment dans les lieux collectifs comme les lieux de travail, et dans tous les lieux ou l'on peut être durablement contraint d'être en voisinage durable avec un symbole religieux ostentatoire. Du coup, certains approuvent même la proposition de loi dite "de Françoise HOSTALIER ".

    Le MRAP est pour tous un mouvement qui depuis sa naissance en 1949 et plus encore depuis 1977 lutte contre toutes les formes de racisme. Parmi les dernière formes de racisme apparues figure le racisme contre les musulmans. Il ne s'agit pas de s'abstenir de critiquer l'islam, ni même d'interdire le blasphème . Là n'est pas le racisme islamophobique, sauf quand cette critique globalisante sert en fait à stigmatiser l'ensemble des musulmans et in fine à abonder dans le sens de la thèse du Choc des civilisations. Le fait d'appartenir à une religion, l'islam, suscite des comportements de haine et d'exclusion apparentés tant par les lois que par l'analyse des mécanismes en jeux à du racisme. Cela est avéré. Pour autant tout ce qui relève de l'islam n'est pas un absolu qu'une société laïque doit respecter absolument. D'ailleurs la récente position de la HALDE par rapport à la demande de l'ANAEM confirme cette position quoique de façon timide.

    Les musulmanes doivent respecter aussi les principes de la laïcité en France et sur le continent européen. D'ailleurs il faut bien signaler qu'elles le font pour la plus grande majorité d'entre elles. Seule une minorité, certaines consentantes, d'autres pas, plus une frange "activiste pro-voile", persiste à s'opposer aux conquêtes du droit des femmes et à ce que l'on peut appeler la mentalité laïque (affichage discret de sa religion) On le sait. Ce n'est pas au MRAP, mouvement laïc, à encourager les pratiques réactionnaires en soutenant naïvement la "liberté" de de voiler.

    Christian Delarue

    BE et CA du MRAP s'exprimant à titre personnel


    1) Le voile, la kippa ; le fétiche et la personne : une double distinction | 26 septembre 2008


    http://www.blogg.org/blog-44839-billet-le_fetiche_et_la_personne___une_double_distinction-869472.html


    http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article419


    2) Exposé des motifs loi de laicite - FH
    http://www.bellaciao.org/fr/spip.php?article73014


    3) Combattre le racisme islamophobique ne signifie pas a priori protéger absolument toutes les pratiques issues de l'islam ! C Delarue |
    14 octobre 2008*

    http://www.blogg.org/blog-44839-themes-5___voile_islamique-155871.html

    4° c'est à dire la philosophie équilibrée de la loi française de mars 2004 qui se montre favorable aux signes religieux discrets mais contre les signes ostensibles à l'école


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :