• N Sarkozy & B Apparu : Un nouveau pacte entre République et Islam ?

     

    N Sarkozy & B Apparu : Un nouveau pacte entre République et Islam ?

    C'est là un sujet explosif qui nous éloigne des préoccupations ordinaires de beaucoup de personnes qui portent sur de meilleures conditions de travail, de logement, de vie en général.

    Face à l'islam des rues ou l'islam des caves les politiques sentent qu'ils doivent agir. Ils ne le font pas pour les mêmes raisons. Certains veulent séculariser l'islam (entendez le privatiser, le "cacher") et l'intégrer (le conformer à une conception donnée de la communauté nationale), d'autres veulent simplement favoriser une pratique religieuse digne pour les musulmans . Du coup ce nouveau pacte n'a pas la même configuration selon les acteurs. Certains font du clientélisme auprès des religieux pour proposer des fonds sans contrepartie aucune pour la construction de mosquée, un peu comme l'Etat l'a fait pour "sauver les banques" . D'autres pensent à un vrai pacte républicain mais le contenu en est différent selon les profils.

    Quel est ce pacte ? Ce nouveau pacte semble devoir se construire à partir d'une proposition qui voit l'Etat débloquer des fonds publics pour la construction de mosquées en France mais ou en contrepartie il contrôlerait, pour partie variable, l'usage religieux de ces lieux de culte. Tout est dans le "pour partie". Concrètement on trouve aujourd'hui d'une part la proposition de Benoist Apparu et d'autre part les annonces de N Sarkozy en faveur d'un "Islam de France", distinct d'un Islam en France.

    Ce pacte modifierait-il la laïcité en France. C'est ce qui est en tout cas annoncé. B Apparu entend modifier la loi de 1905 sur la laïcité. Question : était-ce nécessaire ? Il semble que oui. Jean Bauberot aime à rappeler que "La loi de 1905 n'a pas empêché la construction de la Mosquée de Paris sur fonds publics, en 1926". C'est l'article 1 de la loi de 1905 qui entend "garantir le libre exercice des cultes" qui est interpété de façon extensive à partir du terme "garantir". Car garantir c'est effectivement plus que respecter. Cela va jusqu'à prendre les dispositions nécessaires pour assurer son bon fonctionnement. Mais jusqu'ou peux-t-on pousser l'interprétation ? Jusqu'à parler de financement public massif de lieux de culte ? On peut en douter. Cependant, malgré la loi de séparation de 1905, l'Etat subventionne indirectement églises, mosquées, temples ou synagogues. Lire 1.  Alors qu'en penser ? S'agit-il d'une loi constamment tirée vers la non séparation ? Pas simple ! Un débat est ici pointé et (un peu) balisé mais non tranché .

    Christian DELARUE

    B. Apparu veut autoriser la construction de mosquées avec l'argent public

    http://www.rmc.fr/editorial/148528/b-apparu-veut-autoriser-la-construction-de-mosquees-avec-largent-public/

    Comment est financée la construction des lieux de culte ?


    http://www.rue89.com/explicateur/2010/12/22/comment-est-financee-la-construction-des-lieux-de-culte-181999

     



    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :