• Productivisme, production, productivité.

    Productivisme, production, productivité.

    I - Deux conceptions du productivisme.

    J'ai choisi dans les textes ci-desoous le sens lié à "production pour la production", qui est celui que l'on trouve dans plusieurs textes et sur wikipédia.

    Selon wikipédia :
    Apparu au début du XX e siècle , le productivisme se définit selon le Dictionnaire historique de la langue française comme « un système d'organisation de la vie économique dans lequel la production est donnée comme objectif premier ». Il ne doit pas être confondu avec la recherche de la productivité.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Productivisme

    Mais une définition diamétralement contraire existe :
    Le terme "productivisme" a été forgé à partir du mot "productivité" et non "production". Il englobe donc les mécanismes dont le rôle est de rendre systématiquement maximum la productivité et non les mécanismes qui développent seulement la croissance de la production. Il est apparu historiquement pour la première fois, en 1975, à Lilles, aux Assises du Mouvement Ecologique (ME) au cours desquelles le premier texte mettant en avant cette notion et en faisant l'élément central et caractéristique des sociétés dans lesquelles on se trouvait, a été adopté.

    http://www.cei-ser.com/ce_que_nous_voulons/ce_que_nous_voulons_acc.html

    II - Productivité, l'économiste et le syndicaliste.

    "La productivité apprarente mélange productivité et intensification" (selon R Di Ruzza et P Duharcourt) alors qu'un syndicaliste cherche à distinguer l'intensification du travail de la productivité issue des améliorations mécaniques et technologiques. Avec l'intensification du travail on fait travailler les travailleurs plus vite sans changer les techniques de production et sans changement de la durée horaire du travail. La formule "Citius, altius, fortius" issue du sport de compétition est alors transposable dans l'univers du travail contraint pour symboliser l'intensification du travail. Souvent les gains de productivité sont obtenus à la fois par l'intensification et par la technologie nouvelle, cette dernière étant l'occasion de réorganisation du travail. L'informatisation des services génère à la fois une économie de travail source de productivité et un surcroit de vigilance en plus des contraintes d'objectifs.

    On peut se reporter ici utilement aux travaux de Bartoli, Fernex, M Gollac, S Volkoff et autres dont les textes son accessibles ici:

    http://www.cee-recherche.fr/fr/sem_intens/program.htm

    C DELARUE

     

    1) Texte de base :
    Capitalisme productiviste : le travail et la consommation, l’émancipation et le socialisme.
    http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1181

    2) Application versus syndicalisme :
    Marx et le travail : sa réception dans l’univers syndical et la question écologique.
    http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1178

    3) Application Versus alliance polique rouge et verte :
    RENFORCER LA PRISE EN COMPTE DE L’ ECOLOGIE MAIS RESTER A GAUCHE.
    http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1189


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :