•  Le syndicat contre l'affichage religieux identitaire.

     

    Le syndicat se positionne pour rassembler largement ce qui va contre l’affichage religieux identitaire ostensible de son ou de ses représentant-e-s, qu’il(s) soient, catholique(s), juif(ves) ou musulman(es) ou autre religion car cela divise fatalement.

    XX

    Le syndicat se positionne pour rassembler largement ce qui va contre l’affichage religieux identitaire ostensible clivant (voir tout autre signe identitaire ostensible) de ses représentant-e-s, qu’ils soient, catholiques, juif-ves ou musulman-nes ou d’une autre religion . Car ces signes religieux ostensibles sont nécessairement clivants, non universalistes et que cela divise fatalement.

    Le syndicat ne refuse personne sur la base de la croyance ou de la religion mais la représentation du syndicat se fait sur la base du sigle syndical ou de l’expression syndicale sans privilégier une religion ou une communauté religieuse . L’expression religieuse est hors syndicalisme.

    On a le droit de porter partout dans la société civile, le voile islamique ou une kippa juive ou autre signe religieux ostensible, sauf dans les institutions étatiques ou dans les lieux de la représentation politique (Assemblée Nationale et Sénat et autres lieux de réunion) ou dans l’école publique et les lycées (loi de 2004). Mais comme le dit le député Adrien Quaternes (FI) : « Je considère que lorsque l’on est représentant politique ou syndical en fonctions, on ne donne pas à voir ses convictions religieuses car on doit s’attacher à représenter tout le monde. »

    Un syndicat étudiant de gauche représente tous les étudiants ou du moins tous les étudiants du peuple-classe tout comme un syndicat de travailleurs et travailleuses représente tous les travailleurs et travailleuses du public et du privé, du moins ceux et celles du peuple-classe. La classe dominante a le MEDEF comme syndicat.

     

    Un représentant politique de gauche représente-t-il tout le monde ? S’adresse-t-il pareillement aux membres des classes dominantes (que ce soit la branche capitaliste ou l’autre branche : la caste des « notables » ) et aux membres du peuple-classe ? Parfois oui pas toujours et heureusement ! Au sein du peuple-classe il devra défendre plus encore les classes sociales les plus fragilisées et dominées, sans distinction d’origine, mais sans pour autant admettre le déclassement des classes moyennes.

     
     

    suite sur :

    http://amitie-entre-les-peuples.org/Le-syndicat-contre-l-affichage-religieux-identitaire-Christian-DELARUE

     


    votre commentaire
  • Représenter le « musulman lambda » ou les intégristes musulmans ?

    Surveiller la question de la représentation des musulmans de France

    http://amitie-entre-les-peuples.org/Representer-le-musulman-lambda-ou-les-integristes-musulmans-Christian-DELARUE

     


    votre commentaire
  • Ciment idéologique 
    Hassan Iquioussen essentialise les musulmans à partir d’une minorité.... 
     

    votre commentaire
  • Amitié avec le peuple syrien, pas avec Assad et ses crimes

    Ou quand l’anti-impérialisme sélectif et myope est alibi de l’acceptation de Assad et de ses crimes, plus que Assad dictature (c'est trop gentil)
     
    lire :
     
    La Syrie et l'anti-impérialisme des idiots | Le Club de Mediapart
    Le problèmes des mythes «gauchistes» sur le conflit syrien | Le Club de Mediapart

    votre commentaire
  • CAUSEUR ne voit pas le racisme anti-palestinien 

    http://krismondial.blogg.org/causeur-ne-voit-pas-le-racisme-anti-palestinien-a144666344

    I - CITATION d'un extrait :

     CAUSEUR " Nous ne sommes pas antisémites, Madame !"

    L’orateur crache un discours de haine absolument insupportable à l’égard d’Israël. « Tueurs d’enfants ! Les sionistes chassent les gens de leurs propres terres ! Israël assassin ! Israël terroriste ! Aidez-nous à sauver les enfants palestiniens de l’entité sioniste ! » Sa voix était emplie de colère, le ton martial et l’antisémitisme sortant de chaque pore de sa peau. Il était rouge, le visage dégoulinant de sueur, exalté. Cet appel à la haine ne dérangeait apparemment personne. Le stand attirait même des clients.

    Mon sang n’a fait qu’un tour. Je suis allée voir les personnes qui tenaient ce stand, et j’ai crié pour tenter de recouvrir la voix du prêcheur : « Nos enfants tuent des Juifs en France ! Vous êtes moralement responsables de ces meurtres ! Cessez d’inciter les gamins à la haine ! »

    La rage avait mis des larmes dans ma voix. Une femme derrière le stand, chargée de vendre les t-shirts de cette association, me dit : « Nous ne sommes pas antisémites, Madame ! » Celui qui distribuait des tracts a tenté l’apaisement, calmement il s’est approché de moi et m’a dit à voix basse: « Est-ce qu’on peut discuter des enfants tués par les Israéliens ? »

    Au marché d'Argenteuil, la haine des "sionistes" a pignon sur rue - Causeur
     
    II - NE PAS CONFONDRE HAINE D'UNE BARBARIE et ANTISEMITISME
     
    Si un discours de haine s’adresse à Israel c’est encore un bon procédé pour ne pas haïr de trop des humains - si tenté que ce soit toujours possible - qui méritent en vérité de très sévères critiques mais une entité étatique spécifique et une politique destructrice précise.
     

    Nous sommes très nombreux en France, en Europe et partout à être horrifié des politiques extrémistes de l’Etat d’Israel, sans nullement être antisémite, sans détester les juifs . 

    Des juifs peuvent certes être critiqués vigoureusement, tout comme d’ailleurs des musulmans, puisque nous refusons les intégrismes religieux, notamment ceux sexoséparatistes et sexyphobiques . Mais il ne s’agit pas de cela ici avec l’article de Causeur .

    Nous sommes contre la montée de la barbarie et du militarisme haineux et raciste anti-palestinien d’un nombre important d’israéliens . Il s’agit dans comprendre les mécanismes. Personnellement je peux avoir du mal à bien saisir ce qui produit dans sa complexité une telle haine des palestiniens au point de mener des pratiques aussi barbares .

    Pour autant nous critiquons et nous démarquons des propos antisémites de M Abbas 

     [Communiqué de presse] L’UPJB dénonce vigoureusement les propos antisémites et révisionnistes de Mahmoud Abbas | UPJB

     
    Christian DELARUE

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires