• Secondarisation de l'impérialisme et structure classiste maintenue.

     Secondarisation de l'impérialisme et structure classiste maintenue.

    - Sur la secondarisation de l'impérialisme français lire Saïd Bouamama

    https://bouamamas.wordpress.com/2021/10/12/la-secondarisation-de-limperialisme-francais/#more-728

    La France est indéniablement devenue pour toute ces raisons un impérialisme secondaire menacé jusque dans son « pré-carré ». Un impérialisme secondaire reste cependant un impérialisme dont la préoccupation première est de regagner le terrain perdu quitte pour cela à tenter des aventures dangereuses. Il est d’autant plus agressif que ses rentes sont remises en cause. En témoigne les interventions militaires française en Libye et en Côte d’Ivoire en 2011, au Mali et en Centrafrique en 2013, l’installation durable de l’armée française dans plusieurs pays du Sahel au prétexte de la lutte anti-terroriste, les derniers livres blancs sur la défense [2013 et 2017[xii]] et les lois de programmation militaire qui en découlent, etc.

    - Sur la structure classiste de l'impérialisme : le schéma.

    https://blogs.mediapart.fr/amitie-entre-les-peuples/blog/040621/structure-de-l-imperialisme-le-schema

    Impérialisme et classisme.

    Faut-il oublier que le néocolonialisme comme l’impérialisme est multiforme (politique, économique, militaire, culturel) mais surtout classiste? Faut-il oublier qu'il vient de la gouvernance (soit un ensemble élitaire au plan politique, économique, étatico-administratif) des classes dominantes de la société.

    Pourquoi oublier la logique de classe derrière l’autoritarisme d’en-haut qui frappe celles et ceux d’en-bas, d’ici ou d’ailleurs ?
     
    Ne pas le faire c’est se priver de solidarité possible au sein du peuple-classe.
     

     

    Zemmour comme Le Pen sont racistes, nationalistes et xénophobes mais aussi pro-riches et anti-dispositifs de protection social comme la Sécurité sociale, les services publics, un code du travail avec SMIC en Europe, RTT 32 heures en Europe. Faudrait-il le taire ?

    C'est toujours la ou les classe(s) sociale(s) dominante(s) qui maintien(nent) la domination multiforme tant en interne (contre son peuple-classe) qu'en externe (contre d'autres peuples-classe).

    On ne saurait viser l'ensemble d'une nation, que ce soit du nord ou du sud (communautarisme identitaire ).

    Christian DELARUE


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :