• Un doigt ce n'est pas un doigt d'honneur.

    Un doigt ce n'est pas un doigt d'honneur.

    La liberté textile n’est pas une insulte.

    De même, une personne habillée en string sur plage ou dans son jardin ce n’est pas une personne qui montre de façon sciemment insultante ses fesses à quiconque et en l’espèce à la Gendarmerie - la personne ne portait d’ailleurs pas de string - et ce de façon répétée (avec doigt d'honneur à l'appui), d'ou arrestation et jugement. Rien d’étonnant ! Mais pas d’amalgame avec les autres personnes citées en string.

    Tout çà pour faire passer la seule validation du voile !

    La liberté textile n’est pas une insulte même si elle peut gêner (importance su savoir vivre ici). Elle est une expression de conscience. On peut vouloir cacher ou montrer librement son corps en respectant certaines limites.

    Cette expression de conscience, rapportée au corps et aux vêtements peut et doit être limitée tant sur le volet hypertextile qu’hypotextile. J’insiste pour dire : sur les deux extrêmes du spectre textile. Souplement. Sans poser de condition(s) de l’un par rapport à l’autre.

     

    Christian DELARUE

     

    https://altermd.blogspot.fr/2017/12/un-doigt-ce-nest-pas-un-doigt-dhonneur.html


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :