• Intervention lors de la réunion "Unitaire 2007" du 14/12/06 à Rennes

    (en partie deux, sur le débat de fond, pas sur les candidatures)

    LE DEVELOPPEMENT D'UNE CULTURE DE PAIX



    Une conception forte de la "culture de paix", telle qu'évoquée par Roland NIVET (1), doit être offensive dans le domaine de la répartition des richesses dans le monde et dans la mise en place de structures qui favorisent d'emblée la satisfaction des besoins sociaux et non la satisfaction du profit d'abord. Je n'ai pas le temps de développer ces aspects mais ils doivent constamment être soulignés afin d'éviter de porter la soumission à l'ordre inégal derrière la culture de paix .

    Par ailleurs, le développement inégal et combiné du capital génère des inégalités aux plans social, territorial, etc mais une uniformisation au plan culturel, le repect de la diversité culturelle est donc une exigeance de la "culture de paix" . Mais avec la diversité culturelle de nouvelles formes d'oppression surgissent notamment avec la montée du religieux et des intégrismes, dès lors la laïcité doit faire partie des exigences à promouvoir. Il ne s'agit pas d'aller imposer la laïcité à l'étranger mais de l'encourager tout comme la promotion de l'égalité homme-femme et la promotion des droits des femmes partout dans le monde.

    A propos d'égalité, je réfute l'idée de tolérance qui justement admet un ordre inégal au détriment un ordre équilibré plus en lien avec la notion d'égalité. L'égalité d'abord et la diversité culturelle sont deux notions tout à fait compatibles entre elles et avec le respect des différences qui enrichissent, mais pas de celles qui oppriment.


    Christian DELARUE

    Secrétaire national du MRAP,

    Membre du Conseil d'Administration d'ATTAC France

    1) Roland NIVET est responsable national du Mouvement de la Paix 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique