• Mort du pape : Deux poids deux mesures contre la laïcité


    Une certaine " tendance " laïque du MRAP tient à exprimer d'une façon quelque peu différente par rapport à l'expression majoritaire ici reprise mais modifiée (cf. site MRAP) ;

    Le MRAP tient à exprimer son amer constat et sa stupéfaction devant l'inflation d'initiatives que l'Etat prend en hommage au décès du pape JeanPaul II qui traduisent une laïcité à géométrie variable .

    Si le MRAP respecte l'émotion que la mort du pape a suscitée, il reste que la mise en berne des drapeaux, l'invitation des préfets par le ministre de l'intérieur d'assister au service funèbre, les minutes de silence notamment à l'Assemblée nationale, les interruptions de séances au Sénat, et la demi journée accordée par Monsieur Gaudin au personnel communal de la ville de Marseille, représentent des violations flagrantes du principe de laïcité des pouvoirs publics. A l'heure où la France célèbre le centenaire de la loi qui consacre la séparation de l'Eglise et de
    l'Etat, ces initiatives participent et entretiennent une confusion entre l'Etat républicain et une religion.

    Le gouvernement, sur recommandation de la Commission Stasi, a su faire avancer positivement la laïcité à l'école en autorisant les signes religieux discrets mais pas les signes ostensibles mais n'a pas su trouver une solution pour les quelques jeunes filles persistant à vouloir porter le voile . Dés lors le MRAP ne peut que constater l'incohérence manifeste entre ce souci de la laïcité à l'école et ces manifestations d'attachement de l'Etat à une religion. En accordant des honneurs à une religion particulière dans l'espace public, il laisse accroire que la loi sur les signes religieux était une loi de circonstance contre les seuls musulmans, ce qui délégitime de façon regrettable l'effort entrepris en matière de laïcité.



    Cette réalité sur ligne et met en évidence une fois de plus une inégalité et une discrimination flagrante entre le traitement de deux religions : le christianisme et l'islam. La tendance "MRAP laic" souhaite vivement que la religion catholique ne soit plus privilégiée et que la laïcité s'applique en toute rigueur à toutes les religions.



    Christian DELARUE


    votre commentaire
  • Intervention lors de la réunion "Unitaire 2007" du 14/12/06 à Rennes

    (en partie deux, sur le débat de fond, pas sur les candidatures)

    LE DEVELOPPEMENT D'UNE CULTURE DE PAIX



    Une conception forte de la "culture de paix", telle qu'évoquée par Roland NIVET (1), doit être offensive dans le domaine de la répartition des richesses dans le monde et dans la mise en place de structures qui favorisent d'emblée la satisfaction des besoins sociaux et non la satisfaction du profit d'abord. Je n'ai pas le temps de développer ces aspects mais ils doivent constamment être soulignés afin d'éviter de porter la soumission à l'ordre inégal derrière la culture de paix .

    Par ailleurs, le développement inégal et combiné du capital génère des inégalités aux plans social, territorial, etc mais une uniformisation au plan culturel, le repect de la diversité culturelle est donc une exigeance de la "culture de paix" . Mais avec la diversité culturelle de nouvelles formes d'oppression surgissent notamment avec la montée du religieux et des intégrismes, dès lors la laïcité doit faire partie des exigences à promouvoir. Il ne s'agit pas d'aller imposer la laïcité à l'étranger mais de l'encourager tout comme la promotion de l'égalité homme-femme et la promotion des droits des femmes partout dans le monde.

    A propos d'égalité, je réfute l'idée de tolérance qui justement admet un ordre inégal au détriment un ordre équilibré plus en lien avec la notion d'égalité. L'égalité d'abord et la diversité culturelle sont deux notions tout à fait compatibles entre elles et avec le respect des différences qui enrichissent, mais pas de celles qui oppriment.


    Christian DELARUE

    Secrétaire national du MRAP,

    Membre du Conseil d'Administration d'ATTAC France

    1) Roland NIVET est responsable national du Mouvement de la Paix 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique