• Contre-révolution en Iran

    Dessin d'Alain Goutal sur Mediapart

    https://blogs.mediapart.fr/alain-goutal/blog/241122/theocratie?

    Contre-révolution, façon Staline ?, face aux femmes en révolution.

    La théocratie contestée par les femmes qui se dévoilent est soutenue par les mollahs mais aussi par des musulmanes pro-voile (pour toutes) qui aiment l'oppression sexiste et patriarcale qui pèse sur elles d'abord et sur tous ensuite, et ce sous sa forme ultra-sexyphobe et sexoséparatiste.

    Sur la solidarité avec les Iraniennes

    https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/271122/jenleve-mon-voile-pour-les-iraniennes


    votre commentaire
  • Gauche antiraciste et féministe, pour la loi du 15 mars 2004

    http://amitie-entre-les-peuples.org/De-gauche-antiraciste-et-feministe-pour-la-loi-du-15-mars-2004?var_mode=calcul

     


    votre commentaire
  • Question sur la désérotisation de la vie sociale

     
    La désérotisation de la vie sociale - en période Covid ou non mais elle fut marquée en 2020 et 21- est-elle le contre-coup d'une sexualisation menée ailleurs - les visios  sur le web par exemple - ou est-elle le contre-coup d’une montée de la spiritualisation en mode forte pudibonderie ? N'est-elle pas aussi le fruit d’une montée des violences sexistes et sexuelles (VSS) ? 
     
    Est-on d’accord d’abord sur le phénomène lui-même ? Les trois autres pratiques contraires sont-elles les seules? 
     
    La désérotisation de la vie sociale n’est pas toujours synonyme de désexualisation bien que pour les deux termes il y a un point commun évident qui est une forte baisse du désir sexuel attendu ou à l'oeuvre. Le phénomène n’est pas totalement répressif mais il s’exerce nettement : autrement dit Il s’agit d’un processus qui n’atteint sans doute pas son maximum mais la dynamique est jugée comme suffisante forte pour atteindre un niveau de vie commune jugé confortable car le désir y est plus sublimé, ou du moins plus en retenu .
     
    La civilisation de la vie sociale implique tout à la fois d’une part la non extinction de la vie érotique, le maintien du jeu des attirances sexuées et donc le refus de la répression totale (façon intégrisme religieux sexyphobe et ultra-pudibond) mais aussi, en nécessaire contrepoint, la très forte retenue de l’agressivité, des insultes, des violences sexistes et sexuelles (les VSS comme on dit maintenant). Autrement dit la "civilisation des moeurs" en lien avec une érotisation maintenue serait à ce prix et ce sont - il faut bien le dire - surtout les hommes hétérosexuels (pas que car il existe des femmes sexyphobes) qui sont invités à un trajet conséquent de "moindre barbarie et plus de civilisation"
     
    Le string seins nus sur plage ou piscine peut être une pratique sociale largement désérotisé et désexualisé du point de vue de certaines de celles qui le pratiquent mais pas de toutes car elle reste pour certaines une pratique de sexualisation limitée devant s’inscrire dans un cadre civilisé ou l’agression et l’insulte n’ont pas leur place. Il reste néanmoins le regard . Mais le « mâle gaze » c’est plus que le premier regard automatique d’attirance car il s’agit du regard collé et même plus encore que çà il est une façon de menacer ou l’agression n’est jamais loin. Car il existe une sexualité prédatrice, violente et sadique chez certains hommes.
     
    Ch DLR
     
     
     

    votre commentaire
  • Du dévoilement colonial à l'intégrisme religieux pudibond, sexyphobe, sexoséparatiste le cas échéant
    L'histoire du dévoilement colonial français (video archives militaires) se limite au seul voile et pas à la tenue couverte complète . Et pour cause ! Les colons étaient eux-mêmes intégristes catholiques pudibonds !
    Surtout, depuis ce temps-là on a vu de par le monde les intégristes musulmans mener de fortes "campagnes d'hidjabisation" contre les musulmanes non voilées, non couvertes (sur avant-bras, mollets, cou )
    Ce moment d'histoire est donc instrumentalisé de nos jours par ceux et celles qui veulent adouber ainsi, 60 ans plus tard, l'intégrisme musulman sous couvert d'islamophobie. Méfiance et vigilance !
    D'abord les colons français anti-voile était AUSSI des catholiques pudibonds mais façon intégrisme catholique : si la tête et le cou pouvait être libérée de l'obligation de couverture d'un voile, il n'en était pas de même des genoux et mollets et des épaules et des bras qui devaient être cachés. L'obsession de pudeur pour les femmes vaut pour de nombreuses religions, pour certains secteurs. L’intégrisme religieux existe ailleurs et avec des obsessions similaires mais des modalités variables.
    La notion d'islamophobie ne doit PAS ABOUTIR A EFFACER l'oppression religieuse intégriste qui n'est pas que musulmane mais qui est aussi musulmane. Cf la "décennie noire algérienne" de la fin du XX ème siècle qui a ré-imposé une forte pudibonderie, même aux gamines !
    Ce recours à cette pratique coloniale veut donc faire l'impasse sur l'existence d'un contre-mouvement religieux intégriste ISSU de l'islam, donc une COLONISATION INTERNE du monde vécu musulman qui a FORCE les musulmanes à se sur-couvrir : cou, avant-bras, mollet ! Il y a encore des "campagnes d'hidjabisations" des intégristes musulmans en Algérie et ailleurs !
    Ch DLR

    votre commentaire
  • Burkini en piscine : ni Laurent Wauquiez, ni Eric Piolle -  Ni Naem Bestandji , ni Alliance citoyenne. (Mediapart blog)

    Le premier (LW) est contre, le second (EP) est pour et je propose une troisième voie. En mai, pouvoir mettre vraiment ce qu'il te plaît : Pas que le burkini ! Ni Naem Bestandji anti-voile et anti burkini, ni Alliance citoyenne pro-voile et pro-burkini mais égalité et réciprocité réelle. 

    Si łe burkini, vêtement très couvert (et typé islam pudibond ) pour piscine est autorisé à Grenoble ou ailleurs, alors le mini vêtement de bain, très peu couvert, soit le string seulement doit l'être aussi : stop sexyphobie d'Etat et réciprocité possible des tenues après c'est comme chacun-e veut . Encore faut-il pouvoir !

    Eric Piolle doit " lever un interdit discriminant" (comme il dit en réponse) ! Certes mais sur les deux versants du "textile", le maxi (hyper textile) et le mini (hypotextile). Sinon, il crée une discrimination et une exclusion . Sans compter qu'il va faire plaisir à tous les intégristes religieux sexyphobes de la planète qui imposent des vêtements couvrants aux femmes partout ! On ne voit pas pour quelle raison il n'y en aurait pas en France (image du nuage de Tchernobyl qui s'arrête à la frontière).

    XX

    Le problème me semble être ailleurs et largement du côté des hommes (pas que sans doute mais beaucoup) : se maitriser ! Savoir se taire, savoir "garder les mains dans les poches" - figure de style ici bien évidemment ! Et ne pas rester les yeux rivés sur le féminin. 

    Et si par hasard "l'organe central masculin" se fait soudainement "fier et orgueilleux" hors tout contrôle - tous ne sont pas endormis sur commande - alors il y a soit l'eau fraiche de la douche soit une série de longueur de bassins, soit la lecture du dernier livre d'ATTAC.  Si on décolle le regard de ce qui attire alors l'attirance sexuelle cesse et l'organe sexuel cesse de réclamer satisfaction à son propriétaire !

    Par ailleurs, peu sont contre la masturbation (en privé évidemment) comme solution. Ce sont bien les violences sexuelles et sexistes qui sont à proscrire, dans et hors travail.

    Christian Delarue

    "Ni obsession anti-voile, ni obsession pro-voile : liberté de principe, interdits possibles parfois"

    On peut interdire le voile parfois comme on peut interdire les talons hauts parfois, selon des circonstances différentes, mais à priori on peut mettre les deux !

    exemple : http://amitie-entre-les-peuples.org/De-l-avocate-au-sport-officiel-pas-d-intransigeantisme-religieux-Christian


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique