• Genre et pansexualité

    La pansexualité est une orientation sexuelle caractérisant les individus qui peuvent être attirés, sentimentalement et-ou sexuellement, par un individu de n'importe quel genre. (Cf définition du site gouvernemental : www.onsexprime.fr) On parle beaucoup plus souvent de bi-sexualité mais c’est plus restrictif. Notons ici le terme "skoliosexuel" pour une personne attirée par les personnes non-binaires. Enfin une personne qui ne ressent pas durablement d’attraction sexuelle envers autrui sera dite asexuelle.

    Eduquer les adolescent-es aux sexualités est un enjeu. La société doit savoir en même temps autoriser la relation sexuelle des adolescents entre eux au titre de la vie belle et saine qui surgit et protéger les jeunes des maladies (préservatifs) mais aussi des dérives diverses des sexualités destructrices : prostitution, pornographie (mais se masturber sur du nu reste possible), etc Les hommes adultes - parfois des femmes adultes - abusent (attouchements) des très jeunes sous couvert de consentement et cette prédation est à combattre

    L’hétérosexualité est connue comme l'orientation sexuelle ultra-dominante : Elle se manifeste par un désir affectif et sexuel pour des personnes de sexe opposé. Elle doit être gratuite (pas de prostitution) et bien consenties. Elle ne s’accommode pas toujours du cadre conjugal monogamique à principe d'exclusivité. Il y a donc une question importante de discrétion à assurer, et ce d’autant plus que les femmes s’adonnent de plus en plus aux ébats hors couple officiel. Pour n’avoir pas toujours été discret jadis j’appuie plus aujourd’hui sur cet aspect important.

    L’homosexualité est beaucoup mieux reconnu en France (et dans d’autres pays d’Europe) mais avec encore des stigmatisations et des discriminations à combattre . Elle se manifeste par une attirance pour les personnes de même sexe. Souvent les homosexuel-les sont obligé-es de se cacher (ne pas rentrer chez soi ensemble par exemple). Ailleurs : L’homosexualité est très réprimée dans les Etats et sociétés de culture dominante conservatrice en moeurs. Les intégrismes religieux y sont répressifs.


    votre commentaire
  • String ficelle ou string de plage

    A La Ciotat, ville de bord de mer, pas ville de montagne, la critique d'une publicité avec une femme de dos en string (pas le style ficelle - style plage ) et soutien-gorge - rien de choquant à mon avis - voudrait-elle au lieu et place une femme en voile et manches longues et jupe longue pour plaire aux très riches visiteurs du Golfe et aux autres intégristes venus du Sud, sans compter ceux déjà là qui voudraient qu'on adopte un "féminisme pudibond" !

    Et il y a ceux et celles qui suivent ce contre-mouvement avec des articles à charge (cf Regards) ! En tout cas un certain féminisme pro-textile pudibond monte au créneau pour couvrir !

    Faut-il suivre cette tendance qui s'accommode des publicités de burkinis mais pas du string de plage, qui répétons-le n'est pas un string ficelle ?

    Christian Delarue 

    Le string, "un vêtement comme un autre" (comme le burkini) ?

    votre commentaire
  • Interdire le porno-viol 

    http://altermd-krisdlr.centerblog.net/67-interdire-le-porno-viol

     

    1 - Nous nous sommes prononcés jadis en tant qu’hommes - hétérosexuels ou homosexuels - contre le viol et toutes les violences faites aux femmes ainsi que contre la prostitution. 

    2 - Nous ne sommes donc pas que critique du voile islamique (puisqu’il y a rapprochement parfois) même si cette critique est possible (simplement possible pour certain.es mais nécessaire pour d'autres)

    3 - Nous sommes aussi radicalement contre le porno-viol, c’est à dire contre toute la production et diffusion de photos et surtout de films ou il y a des pénétrations assimilées à du viol, pénétrations dans les trois orifices féminins, tant pendant le tournage que dans les temps d’attente ou des hommes prostituteurs viennent se servir .

    4 - Mais, nous ne sommes PAS pour interdire les autres expressions photographiées ou filmées - qui ne sont pas des actes (pénétration-viol) - ou l’on peut voir des femmes (de plus de 18 ans) nues, c’est à dire avec  l’organe sexuel primaire non caché et même exhibé, y compris à des fins libidinales des adultes masculins ou féminins. Cela ne signifie nullement que tout est alors sans problème. Il peut encore y avoir des critiques et même des refus mais pour d’autres raisons : apologie d’une sexualité brutale par exemple ou apologie de l’humiliation aussi . Il existe des publicités porno-chic pour le capitalo-patriarcat . Là il y a discussion au cas par cas et pas d’interdiction d’emblée comme au point 3. 

    5 - Nous sommes aussi contre l’interdiction du sein nu en piscine et favorable au string seulement homme ou femme. C’est l’organe sexuel primaire qui doit être caché (sauf zone nudiste). Si le burkini est autorisé alors le string seins nus aussi doit pouvoir l’être et ce au nom de la réciprocité textile : si hypertextile libre (sauf zones interdites) alors hypotextile libre (sauf zones interdites). Evidemment les intégristes religieux sexyphobes ne l’entendent pas ainsi.

     

    Christian Delarue 

     

    2015 : "Les élus français doivent se montrer à la hauteur dans la lutte contre la prostitution" | L'Humanité

    https://www.humanite.fr/les-elus-francais-doivent-se-montrer-la-hauteur-dans-la-lutte-contre-la-prostitution-565130

    Plus tard : Toujours contre la prostitution et le viol avec Zéromacho - Christian Delarue | Le Club de Mediapart

     
    Vive l'érotisme, pas la prostitution ni le porno hard ! - Le blog de JJ Lakrival
     
    Caractères sexuels secondaires : seins et fesses

    votre commentaire
  • Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES

    Les PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES - car factuellement ou idéologiquement réservées aux hommes (musulmans surtout) - doivent se garder de toute insulte sexiste à l’égard des femmes qui passent sur le trottoir, lequel doit rester libre car il doit y avoir passage ouvert aux piétons sur la rue occupée.

    La liberté de manifester sa religion existe dans un Etat laïque et un Etat de droit mais elle n’est pas une autorisation à violence sexiste , ni à empêchement de circulation des piétons ! Il y a des limites aux libertés publiques !

    Il y a des prières non mixtes dans d’autres religions - les juifs orthodoxes par exemple - et c’est tout aussi contestable évidemment mais comme elles sont ordinairement pratiquées en lieu privé, la critique est moins vive. Le fait de les réaliser en public, à ciel ouvert, donne nécessairement un aspect apologétique à un sexoséparatisme factuel voire théologique ou idéologique qui suscite plus de critiques encore.

    Sans parler de la gêne sur d’autres aspects : les incantations et répétitions de ces lieux ne plaisent pas à tous et le mieux c’est de les pratiquer en entre-soi ou chez soi ! Question de respecter autrui au lieu de tout lui imposer sans vergogne !

    Christian Delarue

    http://altermd-krisdlr.centerblog.net/50-les-prieres-de-rue-sexoseparatistes

    http://krismondial.blogg.org/vigilance-sur-les-prieres-de-rue-sexoseparatistes-a203877252

    http://amitie-entre-les-peuples.org/Les-PRIERES-DE-RUE-SEXOSEPARATISTES

    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article164011


    votre commentaire