• Quid de l'intégrisme religieux M Stephane LAVIGNOTTE ?

     

    Les religions ne sont-elles pas réactionnaires ? Voilà la question qui lui est régulièrement posé et dernièrement sur Regard.

    Peu de religion apprécie Darwin. Mais ce n'est pas mon propos. Je laisse ce débat aux scientifiques et aux philosophes.

    Ma remarque concerne les personnes croyantes : Il peut y avoir un secteur relativement progressiste en moeurs dans chaque religion et cela empêche toute généralisation sur le sujet. J'ai donc là un point de vu "non raciste" ou plutôt non globalisant. Sans amalgame.

    Mais on ne saurait cacher qu'il y a effectivement un secteur très conservateur voir franchement réactionnaire dit intégriste (ou rigoriste) qui est dur dans les familles et au-delà si c'est possible.

    Il y a bien pire encore. La réponse ne saurait être identique puisque la menace est différente.

    Intégrisme religieux pudibond : On l'a vu dans le Portugal de Salazar, l'Espagne de Franco, en Italie et en France avec une fraction de la hiérarchie aussi pudibonde et sexyphobe  que l'intégrisme musulman ou juif haredim aujourd'hui. Cela revient en Pologne.

    Intégrisme religieux n'est pas que sexoséparatiste, il est aussi sexyphobe : il couvre les gamines et çà perdure toute la vie. Dur.

     

    Ch DLR


    votre commentaire
  • La réponse du féminisme seins nus

     face à la pudibonderie, face à la sexyphobie soit de l'Etat soit des intégrismes religieux.
     

     

    1) Je l’ai vu jadis à la LCR, il y a 30-35 ans environ, avec les féministes des Cahiers du féminisme dans un camps LCR en Auvergne (date et lieu oublié). Avec d'autres aussi.

     

    Sans usage le « s’habiller librement » disparait face au devoir se couvrir des intégristes religieux. Vigilance obligée donc. Du côté du capitalo-patriarcat qui impose le nu aussi mais c'est autre chose.

     

    2) Le féminisme seins nus est toujours actif en 2022, pas que dans les années 60-80, et je ne parle pas ici des Femen (qui les cachent sous des slogans).

    Cet évènement ci-dessous s’est produit en Suisse certes mais ici en France le scénario militant serait pensable et la répression identique.

     

     

    Christian DLR

     

    http://altermd-krisdlr.centerblog.net/140-la-reponse-du-feminisme-seins-nus

     

    Lausanne mars 2022

    https://www.lematin.ch/story/des-seins-nus-feministes-contraires-a-la-morale-publique-270270748675

    « Pour le droit de manifester torse nu ! » C’est le slogan du Festival Indécent qui aura lieu ce samedi 26 mars à Lausanne. Lors de la journée internationale pour le droit des femmes du 8 mars 2021, un groupe de 18 personnes ont marché torse nu dans les rues de la capitale vaudoise. Après un petit quart d’heure, de nombreux policiers sont intervenus pour demander à ces personnes de se rhabiller, tout en prenant leurs identités. Toutes ont reçu depuis une ordonnance pénale avec une amende de 360 francs et 200 francs de frais de justice.


    votre commentaire
  • Le culte de la pénétration et le porno hétérosexuel.

    Le problème du filtrage pornographique en fonction de l’âge étant difficile (cf 1) reste à proposer d’autres blocages en fonction du contenu . Il va s'agir de faire un tri selon le niveau de nuisance pour ce qui est proposé aux mineurs gratuitement - Le hard ne serait plus gratuit !

    1) Premier niveau : Distinguer les photos des vidéos

    a) Les vidéos ont plus de chance de monter plus d’actions pornographiques à hautes charges de nuisances pornographiques : les pénétrations multiples et en chaine sur les trois orifices féminins présentées comme le top de l’activité hétérosexuelle excitante (indice de haute charge pornographique) supposent d’emblée l’usage d'une vidéo et beaucoup moins de simples photos et donc invisibiliser la vidéo gratuite pour la rendre payante par carte bancaire c’est enlever ce type de pornographie à haute charge aux mineurs .

    b) Les autres types violences qui manifestent explicitement du sadisme sont aussi plus fortes en vidéos qu’en photos. Les invisibiliser en les rendant payantes c’est enlever le visionnage des mineurs

    2) Second niveau : Distinguer photos en solo et photos à plusieurs . 
     

    Les photos de nu à plusieurs deviennent payantes.
    Photos avec du solo ont nettement moins de charge pornographique que celles à deux ou plusieurs personnes ou l’on peut retrouver des photos de pénétration sexuelles. On y voit certes les organes sexuels ordinairement cachés mais cela manifeste un moindre indice de nuisance pornographique.

    1) https://www.lemonde.fr/pixels/article/2022/05/24/pornographie-en-ligne-pourquoi-la-verification-de-l-age-des-internautes-est-si-difficile_6127424_4408996.html


    votre commentaire
  • Le déni des niveaux de l’intégrisme religieux
     

    concernant PUDIBONDERIE - SEXYPHOBIE - SEXOSEPARATISME

    L’intégrisme religieux va plus loin que la norme religieuse d’une religion (qui déjà peut être réactionnaire par rapport à la norme dominante de la société). L’intégrisme religieux s’apparente donc à un durcissement des normes sociétales (moeurs) défendues par une religion donnée. Nous évoquons celles les plus connues, les plus dominantes sur la planète.

    Dans ce texte, ce qui est souligné c’est le surcroit de pudibonderie obligée pour les femmes surtout, c’est la prégnance obsessionnelle du discours sexyphobe (forte haine de l’apparence du corps féminin, peau, forme, vêtement particulier) et sexoséparatiste (vouloir séparer les femmes des hommes, à l’école, à la plage, etc) dans plusieurs religions et dans plusieurs nations.

    Rien de très nouveau mais de nos jours d’aucuns tendent à nier l’aspect sexyphobe des intégrismes religieux et notamment pour le monde musulman aujourd’hui mais chez les catholiques auparavant et encore maintenant. Et une façon de dénier l’intégrisme religieux consiste à ne cibler que la version radicale concernant l’islam et ici le sexoséparatisme, mais pas la sexyphobie, l’obsession de couvrir les femmes, la pudibonderie. Et ce sous prétexte que certains imams fustigent le burkini comme indécent.

     
    I - COMPRENDRE
     
    A) DISTINCTIONS
     
    Il importe d’avoir des critères distinctifs pour penser le réel historique en la matière.
    La distinction suivante le permet pour peu qu’on indique bien qu’il y a des passages entre les trois catégories :
    1) - Les musulmans TERRORISTES ou violents qui usent sans problème de la violence physique contre une épouse qui se dévoile, contre un blasphémateur, contre une femme trop peu habillée selon eux, etc
    2) - Les musulmans SEXOSEPARATISTES qui veulent séparer les femmes des hommes dans des lieux différents : école, piscine, etc
    3) - Les musulmans SEXYPHOBES qui relaient la pudibonderie fondamentale typique de tous les intégrismes religieux de la planète et de l’histoire (pas que musulman donc) en imposant des vêtements couvrants, y compris d’ailleurs aux petites filles de trois ans.
     
    B) PASSAGES entre sexoséparatisme et sexyphobie
     
    Il y a un passage évident entre sexoséparatisme et sexyphobie puisqu’une femme ne peut rester éternellement chez elle. Une musulmane doit donc être très couverte en sortant chez elle, ce qui signifie non seulement porter un voile cachant le cou mais aussi avoir toujours les avant-bras cachés et les mollets cachés (jupe ultra-longue ou pantalon avec tunique cache-fesse).
    Les tenues sont hyper-couvrantes et ce n’est pas pour se protéger du froid ou du soleil. Il s’agit d’obéir à la doxa religieuse intégriste. Elles n’enlèvent donc jamais le voile, ne porte pas de jupe a mollets apparents, ne relèvent pas les manches.
     
    C) SPECTRE LARGE DE L'INTEGRISME RELIGIEUX
     
    Le sexoséparatisme apparait aujourd’hui comme relevant de l’islamisme. On en trouve dans d’autres religions ne serait-ce que pour les nonnes en couvent mais c’est restreint à ce groupe de religieuses. C’est l’islamisme qui fait donc aujourd’hui le plus apologie du sexo-séparatisme . Cependant, le sexoséparatisme n’épuise évidemment pas toute la panoplie de l’intégrisme religieux musulman. Or on entend çà de nos jours sous prétexte que certains intégristes trouvent le burkini impudique .
    Il n’empêche que la sexyphobie de l’intégrisme musulman est une réalité puissante. Elle est première même ! Il y a des campagnes d’hidjabisation en Algérie et ailleurs qui en sont la preuve.
     
    II - DEVOIR DE CRITIQUE
     
    A) CRITIQUE POSSIBLE
     
    La sexyphobie c’est important de le souligner à nouveau, n’est pas le propre de l’intégrisme musulman, loin de là. Les juifs haredim sont des intégristes sexyphobes comme les musulmans intégristes. Les intégristes religieux catholiques ne furent et ne sont toujours pas en reste.
    Les féministes européennes ont du combattre d’abord les intégrismes chrétiens imposant aussi le foulard et la jupe longue. Et si un viol surgissait alors la question portait sur la tenue de la femme violée.
     
    B) CRITIQUE NECESSAIRE

    La sexyphobie apparait comme une arme typique d’un vaste contre-mouvement religieux intégriste. C’est une obsession commune portée par différents secteurs des religions contre les femmes pour leur inculquer un haut niveau de pudeur qui les empêche d’être vraiment libre. Libre de se déshabiller si elles en ont envie.
     
    On mesure mal le fait que c’est le féminisme des années 50 à 80 qui a fait reculer le poids de la pudibonderie et le haut niveau de pudeur imposé aux femmes (et aux hommes aussi) par toutes les armées de curés intégristes, tous plus sexyphobes les uns que les autres. Il y a eu une forte déconstruction-libération féministe des corps et de la pudeur durant cette période.
     
    Aujourd’hui, il y a un déni de l’intégrisme religieux musulman rabattu sur la seule version sexoséparatiste et ce afin de valider et reconduire la pudibonderie archaïque d’avant , de maintenir ce contre-mouvement réactionnaire.
     
    Christian Delarue

    votre commentaire
  • IMPOTS IDEES FAUSSES et VRAIS INJUSTICES

    Un livre d'ATTAC sorti en 2021 (ed LLL) prend fiscalement la défense de ceux et celles d'en-bas, tant pour les particuliers que pour les entreprises ! C'est méritoire tant la défense des riches est partout !

    Certains passages sont certes techniques mais un effort pédagogique a été fait pour que les intéressés non fiscalistes comprennent ! Les très riches ont des avocats conseils, y compris hélas, pour l'évasion fiscale , mais pas les pauvres et moyens !

    Payer des impôts est nécessaire et c'est normal ! Il importe juste que les riches paient plus que les moyens et les moyens plus que le pauvres ! C'est ainsi que l'on finance les services publics et l'Etat social et qu'on le fait sans laisser les pauvres dans la misère, et de plus avec justice fiscale !

    Les particuliers pauvres qui ne paient pas l'IR paie néanmoins - ce qu'on oublie - la TVA et toutes les taxes sur la consommation et ce plus que les riches . L'impôt Caillaux est un bon impôt meilleur que la TVA qui doit connaitre des taux plus faibles pour les biens les plus nécessaires pour vivre.

    Pour les entreprises, les grosses multinationales connaissent des taux plus faibles mais pas les petites et moyennes entreprises. A lire sur ce point mais j'y reviendrais.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique