• Définition de l’antisémitisme de l’IHRA : attention, danger ! - Ligue des droits de l’Homme


    votre commentaire
  • ISLAM et HAINES INTRA-COMMUNAUTAIRES : Réflexions au-delà de l’insulte raciste « arabe de service »

    (Le salafiste Idriss Sihamedi, fondateur de BarakaCity, association islamiste dissoute par le ministère de l’Intérieur, vient d’être condamné à 3000€ d’amende pour insulte raciste à l’encontre de Zineb El Rhazoui qu’il avait insulté d’« arabe de service ».)

    Partons de la particularité du racisme sur critère religieux (1) qui concerne toutes les grandes religions quasi-mondialisées, dans ce qu’elles peuvent porter d’excessif, d’agressif, d’autoritaire, de sexiste, dont les deux formes complémentaires, la sexyphobie (imposant l’hypertextile : voile ou foulard avec manches longues, jupe très longue) et le sexo-séparatisme (femme devant rester à la maison avec sortie accompagnée du frère ou du mari). Il y a aussi l’athéophobie et l’homophobie avec une forte haine des homosexuels et des lesbiennes. Tout cela concerne les intégristes musulmans, mais aussi les juifs Haredim et jadis les catholiques très conservateurs et même très réactionnaires , intégristes.

    - Avec de tels moeurs, les intégristes religieux militent pour une société hyper-patriarcale , différente du capitalo-patriarcat ou les femmes sont libres et égales en droit mais pas en fait.

    - Et là il ne s’agit pas de seulement viser le « fondamentalisme d’Etat » des Etats à doctrine religieuse officielle. Il faut prendre acte de la diffusion massive transnationale d’un intégrisme de moeurs chez une fraction du monde musulman, d’un intégrisme sociétal au sein des sociétés civiles, intégrisme religieux et culturel agissant par en-bas . On a pu parler d’un « colonialisme du monde vécu » en interne car il porte aussi contre d’autres musulmans et musulmanes jugées trop mécréant-es ou trop modernisé-es ou, in fine, trop indignes donc condamnables. Il y a bien une haine intra-communautaire forte fondé sur le contenu identitaire et culturel de la religion musulmane, contenu plus ouvert sur liberté et égalité pour les un-es , pas pour les autres plus rigoristes. D’autres religions peuvent connaitre ces oppositions.

    La société (et son Etat) doit protéger les croyant-es d’une religion de la discrimination mais s’opposer fermement aux intégrismes religieux.

    Christian Delarue

    1) "Lutter encore contre toutes les formes de racisme sans hiérarchisation (Christian Delarue) - Les blogs d’Attac

    https://blogs.attac.org/groupe-societe-cultures/articles-cultures-anthropologie/article/lutter-encore-contre-toutes-les

    Islamophobie versus intégrismophobie | Le Club de Mediapart

    https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/260415/islamophobie-versus-integrismoph


    votre commentaire
  • Contexte juin 2020

    SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE .

    http://amitie-entre-les-peuples.org/SYNDICALISTE-ANTIRACISTE-ANTISEXISTE

    Nous ne voulons pas nous retrouver coincé entre deux manipulations qui empêchent la lutte antiraciste réelle contre les discriminations du fait de la focalisation des débats entre, d’une part, une défense de la République fut-elle de principe et d’idéal et, d’autre part, une défense strictement identitaire et communautaire de victimes car nous voulons - répétons-le - lutter contre le racisme et les discriminations, et ce tout autant que contre l’exploitation -publique ou privée - de la force de travail salariée, laquelle est montante avec le turbo-capitalisme de post confinement (qui accroît tous les paramètres de sa domination tant contre le Travail que contre la nature) .

    En effet la période met en avant trois grandes formes d’oppression : 1) le classisme avec le chômage et la précarité d’un côté et un surcroit des exigences en termes de surtravail pour celles et ceux qui travaillent déjà 35 heures hebdomadaires d’un autre côté , plus 2) le sexisme et 3) le racisme .

    Le monde et la France de juin 2020 se sont mobilisés contre le racisme violent dans la police - et c’est fort juste car les polices doivent absolument évoluer - mais le racisme, tout comme le sexisme, pas moins effroyable, ne sont pas que du domaine de la police ! C’est évidemment toute la société qui est infectée .

    Et il ne s’agit pas que de « dérives individuelles » . Le mal est plus profond , systémique . Et, comme les formes de sexisme sont diverses, les formes de racisme le sont aussi . Certaines sont visibles et bruyantes, d’autres sont plus insidieuses mais fort nuisibles dans l’accès à dIvers droits humains : au logement, à la santé, au travail digne, à la libre circulation des personnes, etc. Par ailleurs il importe d’accorder le droit de citoyenneté aux personnes installées sur le territoire national depuis plus de cinq ans et le code du travail doit être le même pour tous et toutes en offrant plus de protection contre les abus du patronat qui se manifestent de plus en plus au sortir de la pandémie ! 
    Syndicaliste, antiraciste, antisexiste ensemble ! Pour la liberté d’émancipation, l’égalité réelle et la fraternité au-delà des frontières !

    Delarue Christian CGT Rennes et MRAP - Le Quéau Serge Solidaires Bretagne,

    Signatures à chrisdelarue.copsdt.indecosa35@gmail.com

    xxxx

    Gewerkschaftler – Antirassisten - Antisexisten 

    Wir wollen nicht zwischen zwei Manipulationen geraten, die den antirassistischen Kampf gegen die Diskriminierung verhindern, weil im Mittelpunkt der Debatten einerseits eine Verteidigung der Republik, auch wenn es sich um eine Verteidigung von Prinzipien und Idealen handelt, und andererseits eine streng identitätsorientierte und kommunitaristische Verteidigung stehen. weil wir - wiederholen wir es noch einmal - gegen den Rassismus kämpfen wollen, und zwar ebenso sehr gegen den Rassismus wie gegen die - öffentliche oder private - Ausbeutung der Erwerbsbevölkerung, die im Steigen begriffen ist (Turbokapitalismus nach der Eindämmerung wegen der COVID-19 ) .

    Tatsächlich werden in diesem Zeitraum drei Formen der Unterdrückung deutlich : Klassenkampf mit erhöhten Anforderungen für diejenigen, die bereits 35 Stunden pro Woche arbeiten, Sexismus und Rassismus. Die Welt und das Frankreich vom Juni 2020 haben gegen gewalttätigen Rassismus in der Polizei mobilisiert - und das ist völlig richtig, denn die Polizei muss sich weiterentwickeln - aber Rassismus, wie nicht minder schrecklicher Sexismus, ist nicht nur eine Angelegenheit der Polizei ! Es ist offensichtlich die gesamte Gesellschaft, die infiziert ist.

    Und es geht nicht nur um « individuelle Entgleisungen ». Das Übel ist tiefer, systemisch. Und so vielfältig wie die Formen des Sexismus sind, so vielfältig sind auch die Formen des Rassismus.Einige sind sichtbar und laut, andere sind heimtückischer, aber höchst schädlich für den Zugang zu den Menschenrechten : zu Wohnung, Gesundheit, menschenwürdiger Arbeit, Freizügigkeit usw.
    Darüber hinaus ist es wichtig, Personen, die seit mehr als fünf Jahren auf dem Staatsgebiet leben, das Recht auf Staatsbürgerschaft zu gewähren, und das Arbeitsgesetzbuch muss für alle gleich sein und mehr Schutz vor den Missbräuchen der Arbeitgeber bieten, die im Zuge der Pandemie immer offensichtlicher werden ! Gewerkschafter, Anti-Rassisten, Anti-Sexisten zusammen !

    Delarue Christian CGT Rennes et MRAP - Le Quéau Serge Solidaires Bretagne,

    Unterzeichnungen : Monique Demare, Attac.

     


    votre commentaire
  •  Evolution d'un antiracisme sur quelques décennies à Rennes. Christian DELARUE - Amitié entre les peuples

    votre commentaire