• Le MRAP approuve les termes du rapport de l’ONU - Christian DELARUE membre du bureau national du MRAP à la presse.

    http://www.france-info.com/france-societe-2010-08-13-l-onu-denonce-un-climat-raciste-en-france-475379-9-12.html

    Ce rapport issu d’observations de divers experts pointent de façon sévère la recrudescence du racisme et de la xénophobie en France . C’est à la fois l’image de la France à l’étranger et celle de son gouvernement qui sont salies . D’un côté la justice estime qu’il est excessif et condamnable de tirer un trait d’égalité entre politique d’expulsion et régime de Vichy ( cf riposte du préfet des des Pyrénées-Atlantiques) mais d’un autre côté le comité onusien souligne que le rétablissement du carnet de circulation des "nomades" fait penser au régime de Vichy .

    En fait la "dernière politique sarkosyste" ( de juillet 2010 ) est encore plus contestable que l’ancienne qui l’était déjà beaucoup. Il y a là une dérive inquiétante. Cette politique fait honte aux citoyens soucieux de justice, de liberté et d’égalité. Au-delà de ce que chacun peut éprouver au regard de ce qui est annoncé, il importe de construire la riposte collective du mouvement social et syndical avec les forces politiques sincèrement opposées à cette dérive.

    L’introduction de la notion de Français « d’origine étrangère » et les discriminations qui touchent les Gens du Voyage pour les entraves mises au droit de vote mais également à la libre circulation des « nomades » par l’obligation du carnet de circulation sont les deux volets les plus vivement critiqués.


    votre commentaire
  • Le clash des intégristes islamiques à Montreuil

    Méthodes autoritaires

    Le clash des intégristes islamiques à Montreuil, lors d'un débat portant sur la burqa et ayant réuni 150 personnes n'a pas permis d'écouter deux élus de la République, le député socialiste Manuel Valls et le député communiste de Seine Saint Denis Jean-Pierre Brard . Lubna Al Hussein, la journaliste soudanaise condamnée à 40 fouets pour avoir porté le pantalon, était invité pour témoigner de son combat pour la liberté des femme dans le monde.


    Sans prendre fait et cause pour Sihem HABCHI et son mouvement Ni Putes Ni Soumises il convient de remarquer que l'on ne saurait admettre les méthodes autoritaires des intégristes musulmans lors de ce débat . Abdelhakim Sefrioui, responsable du collectif Cheik Yassine, groupuscule radical proche des salafistes et des frères musulmans a organisé un sabotage de la réunion pendant deux heures.

    Opérer cette critique est élémentaire et ne doit pas non plus signifier une quelconque soumission au "camp sioniste" . Il faut refuser de se mouler dans le prisme du Choc des civilisations qui met en toute occasion un affrontement les pro-israéliens et les pro-musulmans. Certes cet affrontement-là existe sous la forme de l'occupation coloniale des territoires palestiniens, sous forme de la guerre militaire (il y a plus d'un an maintenant) et policière (et pas qu'aux points de passage, mais aussi économique et culturelle (changement des noms des villages palestiniens) contre les palestiniens. Tous cela doit être fermement combattu. D'ailleurs le MRAP soutien la campagne BDS et se félicite que le boycott des produits colonialistes d'Israel.

    On peut déplorer qu'en France Zemmour le raciste soit toujours mieux reçu dans les médias que Dieudonné l'antisémite car cela montre qu'un racisme semble plus acceptable qu'un autre mais en l'espèce il convient surtout de critiquer la politique française et européenne sans s'adonner au racisme antisémite. On pourrait en dire autant pour la différence de situation entre "l'ingénue" Clotilde Reiss libérée (lire Eva sur ce blog) et Salah Hamouri (1) toujours emprisonné.

    Défendre la cause palestinienne ne saurait aboutir à l'antisémitisme mais pas plus à une approbation de l'islam radical. Il est scandaleux d'assimiler l'islam sous ses formes diverses de sa version radicale, obsédée à la folie par un projet sexo-séparatiste autoritaire.

    Le sexo-séparatisme n'est pas un "vivre ensemble" préconisé par le MRAP qui critique aussi la loi interdisant partout le voile intégral. Reste que ce voile est une insulte aux femmes (comme aux hommes). Retenons ce que répète Annie Sugier « Le voile intégral exerce une pression sur celles qui le voient » . C'est pourquoi il faut freiner le phénomène. Le voile est un symbole fait pour être vu et exercer une pression aussi sur celles qui le voient, en particulier sur les autres musulmanes qui ne veulent pas de voile.

    L'islam radical va bien plus loin que toutes les religions en matière de stigmatisation du corps des femmes. Mais Israel se montre d'une racipation se fait contre Israel mais aussi contre l'islam radical.

    Christian Delarue

    Salah Hamouri est membre d’une organisation de jeunesse réputée prochedu FPLP. C’est est un jeune franco-palestinien détenu en Israël sans procès depuis mars 2005 parce que trois mois exactement avant son arrestation il est passé de nuit, en voiture, devant la maison sous
    surveillance d’un rabbin particu lièrement extrémiste, le rabbin Ovadia Yossef. Celui là même qui parlant des Palestiniens avait déclaré : « Il faut anéantir les Arabes. Il ne faut pas avoir pitié d’eux, il faut leur tirer dessus avec des super missiles, les anéantir, ces méchants, ces maudits ». Ce rabbin est le chef du parti Shass, qui dispose de députés à la Knesset et qui soutient le gouvernement Olmert.


    votre commentaire
  • Rassemblement en commémoration du massacre à Sétif  le 8 mai 1945.

    La ville de Rennes est jumelée avec celle de Sétif.

    Intervention de Christian DELARUE membre du Bureau exécutif et du Conseil d'Administration du MRAP.



    Chers ami(e)s bonjour,

    Le MRAP est le mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples. Il lutte contre toutes les formes de racisme.

    Mon intervention comme membre du MRAP visera à souligner trois séries de faits porteur de sens avant de pointer trois autres évènements plus contemporains.

    Les trois points à rappeler sont historiques. Je ne fais que les dégager pour les mettre en valeur, les précédents orateurs ayant développés plusieurs aspects de cet évènement.

    1 - Le 8 mai 1945 est une victoire contre le fascisme pas contre les Allemands . Il est le jour de la capitulation de l'Allemagne nazie.

    2 - Une vaste population d'indigènes du Maghreb et d'Afrique noire a participé à la guerre aux côtés des français.

    3 - En guise de remerciement, la puissance coloniale tire sur la foule à Sétif et à Guelma. Le mépris colonial est toujours là. Il n'avait pas cessé.

    Voilà les trois points qui apparaissent essentiel et dont il faut se souvenir.

     

    Mais je vous ai annoncé trois autres remarques complémentaires plus actuelles.

    1 - Aujourd'hui encore il reste quelques membres de l'OAS qui perdurent sur la pente fasciste et colonialiste. Des villes du sud de la France veulent parfois ériger des stèles sur leur demande.

    2 - Aujourd'hui encore et depuis la loi du 23 février 2005, les méfaits du colonialisme sont niés par un subterfuge qui vise à placer faussement cote à cote des effets positifs et des effets négatifs et même meurtriers. Chirac a même évoqué "des moments de lumière et des moments plus sombres".  Notez bien qu'il n'a même pas dit des moments noirs. Les moments de lumière sont le fait des rebelles français à l'ordre colonial et pas de ses profiteurs.  Le postcolonialisme est pour partie cette incapacité à voir la vérité de la domination coloniale pour la relativiser, l'euphémiser.

    3 - Aujourd'hui plus de 25 ans après la marche des beurs de 1983, le racisme verbal ou sous forme de discrimination factuelle se développe. Il n'y a qu'à écouter Zemmour pour savoir à qui s'adresse ce racisme.

    J'arrête ici ces remarques d'apparence décentrées mais en fait très proche de ce passé qui passe mal.


    votre commentaire
  • MRAP et la présidence à vie.



    Le MRAP doit-il après 25 ans de Mouloud AOUNIT entériner la "présidence à vie"? Voilà une question qui n'a rien à voir avec le marxisme dans le MRAP. On doit pouvoir critiquer l'enchainement de mandat sur mandat au sein d'une association au point de rester un quart de siècle au plus haut sommet de l'association. J'ai tendance à penser que 3 X 3 ans c'est déjà suffisant.

    Il est vrai que la question ne se posait pas ainsi auparavant. Il suffisait que le contenu de l'orientation soit approuvé tous les trois ans et l'équipe qui le portait était reconduite. La question démocratique se limitait à cela. Pour aller plus loin, de temps en temps, on invoquait soit la diversité soit la féminisation soit le rajeunissement des instances pour opérer une renouvellement partiel toujours bien maîtrisé grâce à une modulation des critères. Sauf jusqu'au congrès de décembre 2004 ou une orientation de compromis a débouché sur un partage des sièges au sein de la direction du MRAP. Le congrès de fevrier 2008 boycotté par l'opposition a mis fin à la parenthèse du tous ensemble.

    Ce qui est a critiqué aujourd'hui c'est la monopolisation de la représentation médiatique du MRAP depuis 25 ans. Le BE est surchargé de tâches. Les deux co-présidentes Bernadette HETIER et Renée LE MIGNOT, qui assument la permanence politique du MRAP, restent néanmoins méconnues du grand public. Jean-Claude DULIEU s'est éffacé : il reste membre du bureau exécutif et du Conseil d'administration.

    Mouloud Aounit a beaucoup travailler pour le MRAP. Il peut et doit passer le témoin désormais.

    Christian Delarue

     


    votre commentaire
  • Le MRAP est-il marxiste ?

    Réponse à un ultra-libéral qui voit des marxistes partout.

     

    A suivre le fiel répandu sur le web, il y aurait des marxistes au MRAP. Disons le tout de suite : c’est certain. Mais cela constitue une richesse d'analyses et un apport d'expériences pour la lutte contre les dominations, les oppressions dont le racisme est l’un des vecteurs. On ne saurait dire sérieusement pour autant que le MRAP est marxiste. On pourrait en dire autant de la CGT (cité ci-dessous par l’auteur) mais plus encore du MRAP.

    Les membres du MRAP - bien que le MRAP soit membre co-fondateur d’ATTAC - ne sont même pas tous altermondialistes alors que l'altermondialisme forme un spectre large pluriel d'analyse critique du néolibéralisme. Comme dans le MRAP on y trouve des écologistes non marxistes, des membres du PS non marxistes . Il en est ainsi tant au MRAP qu'à la CGT ou qu'à ATTAC. L’auteur n’a jamais eu l’occasion de lire des statistiques des votes des adhérents des différents syndicats de salariés. Il y verrait l’étalement des votes même si les membres de SUD et de la CGT votent plus " à gauche de la gauche " que les autres.

    Quant au marxisme, si tenté que l'on puisse le mettre valablement au singulier comme s'il y avait qu'une seule façon de le déployer, il n'est nullement un mode de penser imposé ou dominant. Quant à l'islamo-marxiste, il s'agit à l'évidence plus d'un mot-valise stigmatisant qu'une catégorie philosophico-politique définissant un courant de pensée. La compatibilité de l'islam et du marxisme est un monstre épistémologique et un monstre théorique non réalisé à ma connaissance et ce à la différence de la théologie de la libération ou du freudo-marxisme qui eux ont quand même réussi à produire de façon certes très hétérodoxe un agencement relativement cohérent des catégories de pensées à priori incompatibles.

    Je ne compte pas répondre plus à ce discours tant les assertions manquent de contenu probant. Le " salafisme remplaçant le marxisme " c’est pour les esprits faibles pas pour des intellectuels critiques.

    Christian DELARUE

    Extrait de

    Réponse aux islamo marxistes du MRAP par Michel Alain Labey de Borney

    Erreur! Référence de lien hypertexte non valide.



    Créé par le communiste Albert Lévy un militant communiste (ce que le MRAP nomme " Progressiste ") en 1949, pour fidéliser les sympathisants juifs. Le MRAP que les méchantes langues de riposte laïque nomme (Mouvement
    pour le Respect et l’Allégeance au Prophète) est membre fondateur d’ATTAC, (Association Tyrannique et Totalitaire Autoritaire et Communiste). Une association marxiste.

    *


    Un exemple pari des milliers d’autres, le fonctionnaire des finances monsieur Christian DELARUE, Alter mondialiste, Membre du conseil d’administration d’ATTAC France, responsable antiraciste (MRAP) avoue
    nettement être marxiste.

    Extraits :
    " Je suis engagé au sein du MRAP - Mouvement contre le Racisme et pour l'amitié entre les peuples - depuis 1980 à Brest et je suis devenu président du comité rennais du MRAP depuis 1984/85 quand l'ancien président est parti sur Nantes. (…) Issu du christianisme, je suis devenu marxiste quand la gauche commençait à pencher à droite et abandonnait le marxisme. En juin 1985 j'entre à la Ligue Communiste Révolutionnaire. " N.B : Il a été responsable du secteur " Jeune " de la très marxiste CGT. Au MRAP il a remplacé la " camarade " qui était la déléguée membre co-fondatrice d'ATTAC France.

    *

    Et regardez donc cet excellentissime Monsieur Aounit Mouloud ? Battu (une vingtaine de voix sur 400) lors du vote d'investiture du candidat communiste dans la 3e circonscription législative de Seine-Saint-Denis il prétendait se servir de son image " d'antiraciste " (blague ?) dans le cadre électoral en faisant acte de candidature, au sein du Parti Communiste Français, pour un poste de député dans la circonscription d’Aubervilliers. A part ça le MRAP est apolitique.

    *

    Voulez vous un autre exemple, soit ; le cas de Monsieur Jean-Claude DULIEU Président régional du Mrap du Nord et vice président national. Monsieur Dulieu est un élu communiste (Extrême gauche minoritaire) de
    Valencienne, monsieur Dulieu est certainement lui aussi " apolitique " et laïc ?

    *

    Ne vous y trompez pas le Mrap est un mouvement politique communiste. Le MRAP est une organisation politique marxiste : le MRAP, " association mise en orbite par le Parti communiste ", selon les termes de Maître William Goldnadel (Radio J le 5 septembre 2003), est une organisation politique puisque son Président et porte-parole ainsi que de nombreux présidents de comité locaux, membres d’Attac ou conseillers municipaux communistes apportent systématiquement leurs soutiens aux candidats communistes lors des élections. Ainsi, pour la présidentielle de 2007, monsieur Aounit a soutenu Mme Marie Georges Buffet. Cette politisation extrême entraîne d’ailleurs de vives contestations au sein même de la sublime association néo marxiste communiste.


    En deuxième lieu, le Mrap National est bien une organisation politique Islamo marxiste. Tout laisse penser que l'islam est en passe de devenir le marxisme de notre temps. Si Youssouf Fofana avait grandi une génération plus tôt,
    ils seraient devenus membres de la bande à Rouillant plutôt que des extrémistes islamistes. La dictature du prolétariat, a cédé la place au salafisme comme la réponse à l'angoisse personnelle transcendante de certains jeunes " Français ".

    .../...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique